Mise à jour des nouvelles concernant les règles d'entrée des familles en Afrique du Sud

COMMUNIQUÉ DE PRESSE OFFICIEL

 

LE MINISTÈRE DE L'INTÉRIEUR ASSOUPLIT LES EXIGENCES RELATIVES AUX ENFANTS QUI TRANSITENT PAR LES POINTS D'ENTRÉE SA

05 Décembre 2018

Le ministère de l'Intérieur est heureux d'annoncer l'assouplissement de certaines exigences relatives aux voyages internationaux pour les enfants qui passent par les points d'entrée sud-africains. Les conditions révisées figurent dans le Journal officiel intitulé "Projet de première modification du Règlement de 2014 sur l'immigration pris en application de la loi sur l'immigration". À compter du début de décembre 2018, certaines catégories d'enfants voyageurs seront exemptées de présenter des documents à l'appui aux points d'entrée. Toutefois, les voyageurs sont priés de se munir de ces documents, car ils peuvent être demandés dans certains cas.

Les exigences relatives aux déplacements des enfants ont été modifiées de la façon suivante ;

Pour les voyageurs venant en Afrique du Sud :

  • Les enfants qui sont des ressortissants étrangers de pays où des visas sont exigés n'auront plus besoin d'être munis de documents à l'appui. Cela s'explique par le fait qu'ils auraient été tenus de fournir ces documents au cours du processus de demande de visa.
  • Les enfants qui sont des ressortissants étrangers de pays où les visas ne sont pas exigés peuvent se voir demander de produire des documents à l'appui à leur entrée au pays. Bien que la production de pièces justificatives ne soit plus obligatoire, il est fortement conseillé aux voyageurs d'avoir sur eux les pièces justificatives.
  • Dans le cas des pays qui apposent leur signature sur le passeport de l'enfant ou sur d'autres documents d'identité officiels, ces documents doivent être suffisants pour établir l'identité des parents du mineur en déplacement.

Pour les Sud-Africains qui quittent le pays :

  • Les enfants sud-africains voyageant à l'étranger peuvent être invités à présenter des documents justificatifs aux points d'entrée.
  • Les enfants munis d'un passeport portant le nom de leurs parents ne seront pas tenus d'être munis d'un certificat de naissance lorsqu'ils voyagent. De plus, un affidavit parental peut être exigé.
  • Ces exigences visent à donner effet à la loi de 2005 sur l'enfance, qui stipule que les mineurs qui voyagent à l'intérieur ou à l'extérieur du pays doivent le faire avec le consentement des deux parents.

Le Ministère a formé les agents d'immigration à la mise en œuvre de ces changements. Ces modifications ont été apportées en vertu de l'article 7 de la Loi de 2002 sur l'immigration, après consultation du Conseil consultatif sur l'immigration. Les modifications sont entrées en vigueur le 1er décembre 2018, avant la période des fêtes où de nombreux parents et familles partiront en vacances avec leurs enfants. Ces amendements reflètent certaines des réformes du régime des visas approuvées par le Cabinet et sont conformes au plan de relance économique et de relance annoncé par le président Cyril Ramaphosa en septembre 2018. L'avis est disponible sur le site Web de la DHA Website.

Jenman African Safaris Collection

PayGate-Card-Brand-Logos