Les fortes pluies des dernières semaines ont laissé le parc national du lac Manyara, dans le nord de la Tanzanie, temporairement inaccessible.

Les parcs nationaux de Tanzanie (TANAPA) indiquent que les pluies du début de la semaine dernière ont endommagé certaines infrastructures clés menant au parc, le rendant inaccessible aux touristes. Corporate Communication Manager, Pascal Shelutetete, told e-Turbonews que la dérive pour traverser la rivière Marera, à presque un kilomètre de la porte principale du parc national du lac Manyara, avait été emportée, rendant l'attraction touristique temporairement inaccessible.

Les ingénieurs travaillaient sur le site, dit Shelutete, pour remettre la dérive en état de marche et les services devraient reprendre bientôt.

Le parc s'étend sur 330 km2 et les deux tiers ont été inondés.

Situé sous les falaises de l'escarpement de Manyara, au bord de la vallée du Rift, il offre un excellent potentiel d'observation pour les mammifères et les oiseaux de la région. L'observation du gibier comprend des bisons, des gnous, des girafes, des zèbres, des phacochères, des impalas, des dik-diks, des boucs d'eau ainsi que des lions qui grimpent aux arbres. On dit aussi que le parc abrite les plus grandes troupes de babouins d'Afrique.